jeudi 28 décembre 2017

Electro - hypersensibilité !!!

Révélation du syndrome E.H.S

1- Le doute environnemental
Depuis longtemps des phénomènes perturbateurs vous inquiètent: Que ce soit la chaleur ressentie à l'oreille sur laquelle est plaquée un téléphone portable, la  difficulté à dormir en un lieu, difficulté qui n'existe pas ailleurs, les angoisses qui vous étreignent quand vous effectuez un travail en un lieu précis (par exemple devant un écran d'ordinateur), une fatigue anormale, des maux de tête ou plus rarement un comportement qui vous a perturbé (Étrange paralysie soudaine, prise de risque inconsidérée etc..) et la page sur la définition de la pathologie ne vous rassure pas alors lisez attentivement les problèmes devant vous et ce qui suit.
En effet il vous reste à progresser peut-être si vous prenez vous-même le problème en face.
2- Des gestes simples : éteignez ordinateur, box , et enfin débranchez tous les appareils à écran chez vous
4- Une douleur est apparue quand dans votre voiture ou chez vous quand un téléphone portable a sonné
5- Les mesures de rayonnements qui, après suppression des appareils émetteurs présents dans le logement montrent l'absence d'ondes radiofréquences invasives tout en laissant un sentiment de malaise nécessitent une étude approfondie des réseaux EDF locaux. (Transformateurs, courants vagabonds ou parasites, alimentation d' appareils et "Terre" .

Les premiers Secours

1-contacter une association pour obtenir le téléphone d'un EHS ( vital26EB@gmail.com) 
3- Les actions immédiates en cas de confirmation du syndrome EHS
- Le ou les émetteurs wifi de la "Box" que vous utilisez doivent être désactivés (Au besoin le faire vérifier par une personne dotée du ED15SA) ou de tout scanner Wifi. (Refuser l'usage d'un ordinateur car d'une part c'est un émetteur Wifi et d'autre part l'absence de réseau ne prouve que la diminution des réseaux, pas leur éviction et il est également incapable de tester votre propre ordinateur.
- Le "téléphone portable" ainsi que votre "ordinateur portable" s'il possède la possibilité de se connecter en Wifi sont vos pires ennemis. Votre portable doit être éteint en permanence tout particulièrement en voiture et en tous lieux isolés (murs épais, mauvaises réception) 
- Envisager le retrait d’éventuels alliages dentaires métalliques mais sous contrôle strict afin de ne pas avoir d’intoxication aiguë majeurs par les matériaux contenus dans l’alliage.
- Achat d'un téléphone filaire et dans la foulée achat d'un détecteur de rayonnement type ED15SA pour indiquer la valeur des champs radiofréquences usuels mais qui doit être complété par l'Hotspoteur "canary" (Wifi 5,8GHz) qui s'implante actuellement(2011) donc des  mesureurs de Champ et analyseur de spectre Wifi que l'on peut également trouver chez un fournisseur dédié aux CEM
-Blindage magnétique et blindage électrique d'un appareil, d'un lieu restreint ou d'une pièce sont des problématiques très différentes et qui nécessitent une étude appropriée. Quelques bases utiles
-Les bagues, boucles d'oreilles et hélas parfois les blindages métalliques des dents sont des points d'entrée des "douleurs" liées au phénomène d'accentuation de champ (effet de pointe)
-Selon les atteintes  et les problèmes rencontrés un voile CEM peut  être nécessaire: Pour cela taper dans un moteur de recherche "tissu protection onde rayonnement   selon les problèmes rencontrés un voile CEM (privilégier le tissu blanc uni pour réaliser des vêtements protecteurs car les fils métalliques sont enrobés dans le s deux couches de coton ou des vêtements spécifiques (baldaquins, tissus) dont vous n'hésiterez pas à solliciter le financement (devis) à certains Conseils Généraux en passant par le canal des assistants sociaux)
- Enfin des revêtements muraux bon marché (plaques isolantes alu) ou onéreux à base de peinture
   Urgence - Premiers secours aide, crainte SICEM pour TOUS les  EHS4- Les Modifications de VIE
5- D'où proviennent les principales agressions
 - Les radiofréquences bien sûr (Antenne, Portable, Wif (Intérieur par la Box et l'ordinateur et extérieur) et enfin l'ordinateur familial et sa carte wifi même si celui-ci est désactivé)
Protection Cage de Faraday et murs épais mais ??
Mettre en évidence Interdit aux portables
-Les Basses fréquences de vos appareils (TV et écrans(3-5m) , alimentations en 220V même appareils éteints les onduleurs (20m) et chargeurs de piles et de... telephone portables par exemple) etles lignes à haute tension (50-300m)
  Distance à respecter) en fond bleu
Urgence - Premiers secours
Les pollutions des courants fournis par EDF par l'utilisation des CPL ou la généralisation des compteurs "mouchards" Linky
- Une Hérésie moderne : Le plancher à résistancesnon appariées
Urgence - Premiers secours
6- En cas d'Accident penser que l’hôpital n'est pas une solution!! ou s'assurer de l'interdiction Wifi et portables,Dect !!
En cas de malaise ou d'accident, il est vital d'emmener la personne en urgence dans une zone protégée, dite "zone blanche" ou les soins pourront être dispensés. 
Un véhicule sans fenêtre, une cave, une couverture de survie dans laquelle on enveloppe entièrement la personne (surtout la tête) peut convenir si aucun autre moyen n'a été trouvé  

Régler les problèmes de nature "Environnementale"

(Vous, Votre maison, vos voisins, vos déplacements )

  • Votre santé est bien  souvent la première cause de la sensibilité aux rayonnements (Détoxification du foie, régimes lactés, manque de fer,et ... les amalgames dentaires !
  • Les transports en voiture peuvent être délicats (On pense aux antennes GSM ou UMTS mais rarement au Wifi de la voiture voisine "tout équipée multimédia" à l'alternateur générateur de puissants champs magnétiques (cf les onduleurs) et enfin de traitres cachés comme la carcasse radiale des pneus du véhicule !!

AIDE TOI , toi même dit le proverbe...

Lisez cette réflexion issue d'une rencontre dans un village ardéchois et réfléchissez à la désormais nécessité de faire collaborer votre entourage, d'anticiper vos sorties sans omettre le détecteur qui deviendra votre première sécurité: La confiance n'est plus jamais de mise.... Une erreur ne peut que se payer par des épreuves s'étalant souvent sur plusieurs mois et même le merveilleux séjour en zone blanche (La Terre promise) possède son corollaire: Le retour en des lieux jadis familiers deviendra une épreuve que le corps n'accepte plus: Une réadaptation sera nécessaire ! Et il ne faut pas se décourager car on peut revenir aux sensations antérieures sans accident d'irradiation entre-temps
1- Achat d'un câble de liaison (RJ45 blindé Exemples) pour remplacer la connexion Wifi (attention la connexion réalisée ne désactive pas le Wifi même en supprimant la connexion réseau correspondante du panneau de configuration et en activant la liaison filaire !!! Ni sur la Box, ni sur l'ordinateur !!! 
2- Achat d'un téléphone filaire
3- Etudier les témoignagesles recommandations, les aides diverses.
4- Se renseigner sur ces "ondes qui vous attaquent" et se déplacer si possible en famille afin que tous prennent la mesure des problèmes à venir. Afficher votre détermination à lutter contre les porteurs d'armes électromagnétiques (Rôle déterminant pour la famille).
5- Quelques sites spécialisés
Documents pour faire une demande de RQTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé)
POEM 26 Prévention ondes électromagnétiques Drôme

dimanche 26 novembre 2017

Demain tous crétins ?

Un documentaire intelligent sur notre abrutissement collectif.

Nous sommes, parait-il, de plus en plus idiots. Si l'on en croit le documentaire-choc Demain, tous crétins?, la santé mentale de l'humanité vacille au point où les chercheurs et scientifiques tirent la sonnette d'alarme. Depuis vingt ans, les études démontrent que l'intelligence décline dangereusement au niveau mondial mettant en péril les avancées de notre civilisation.



L'enquête fouillée et passionnante de 55 minutes, menée par Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman, les deux cinéastes derrière l'excellent Mâles en péril, dresse un portrait catastrophique sur nos capacités intellectuelles en constante régression. Les responsables? Les perturbateurs endocriniens, ces molécules chimiques qui dérèglent le fonctionnement de la thyroïde, essentielle au développement cérébral du fœtus.
«Nous devenons de plus en plus stupides. Ça se passe en ce moment. Ça ne va pas s'arrêter, et on a intérêt à réfléchir à ce qu'on va faire avec ça. Si nous ne faisons rien, la civilisation qui repose sur l'intelligence ira en sens inverse. Et tout laisse penser que c'est déjà en train d'arriver», lance à l'écran le chercheur britannique Edward Dutton
Faire pression sur les autorités
Car les faits sont là. Les polluants, de plus en plus nombreux et nocifs, s'attaquent à notre cerveau causant troubles du comportement, baisse du QI (Quotient Intellectuel) et la multiplication des cas d'autisme. Par exemple, en Californie, le nombre d'enfants diagnostiqués autistes a augmenté de 600 % entre 1990 et 2001.
Ces substances toxiques, on en trouve aujourd'hui partout, dans les pesticides, les cosmétiques, les produits d'entretien, la peinture, la poussière ou encore les plastiques. On apprend d'ailleurs qu'aux États-Unis, chaque bébé naît avec plus de cent molécules chimiques dans le sang. Des chiffres similaires au Canada.
Malgré tout, des pistes de solution sont possibles, affirment plusieurs spécialistes interrogés dans le documentaire. Pour cela, ils invitent la société civile à faire pression sur les autorités pour qu'ils puissent à leur tour exclure les responsables politiques sous influence des lobbys industriels. Mais voilà, si rien n'est fait, il se peut que la comédie loufoque Idiocraty, signée en 2006 par Mike Judge où deux individus se réveillent d'un long sommeil dans une société rongée par le crétinisme, ne nous fasse bientôt plus rire du tout.

samedi 28 octobre 2017

VITAMINE C à haute dose !!!

Vitamine C à haute dose : faites avancer la recherche !

Pour l’IPSN, la question du « traitement à haute dose de vitamine C » n’est pas « un sujet parmi d’autres ».

Vitamine C : une priorité pour l’IPSN !

En mettant la question des traitements à haute dose de vitamine C au cœur des débats de notre 3eCongrès International de Santé Naturelle, nous avons voulu créer une véritable onde de choc en France.
D’ici quelques années, tous les médias spécialisés ne parleront plus que de vitamine C à haute dose !
Jusqu’à présent en France, ce sujet a été soigneusement évité par les institutions et les médecins.

Les plus grands experts réunis à Paris lors du 3e CISN

Mais grâce à l’IPSN, pour la première fois, le grand public et les professionnels de santé, réunis en lors de notre congrès de 2017, ont pu entendre les trois plus grands experts mondiaux de la vitamne C s’exprimer sur ce traitement :
>> Le Dr Thomas Levy (MD, PhD) des Etats-Unis,
>> Le Dr Atsuo Yanagisawa (MD, PhD) du Japon,
>> Le Dr Ron Hunninghake (MD, PhD) des Etats-Unis,
 Était également présent Alan Smith, premier patient Néo-Zélandais à avoir obtenu (sous la pression de ses avocats) d’être soigné avec de la vitamine C à haute dose à l’hôpital. L’obstination de sa famille lui a sauvé la vie.

 La vitamine C un traitement ou co-traitement efficace !

Les orateurs ont pu mettre en avant l’ensemble de leurs arguments scientifiques pour expliquer l’utilité des traitements à haute de dose vitamine C. Il ressort de leurs travaux que ces traitements sont :
>> Utiles et parfois déterminants contre le cancer,
>> inégalables contre la septicémie,
>> Très utiles pour les radiations,
>> Utiles pour les maladies cardiovasculaires,
>> Nécessaires pour de nombreuses infections virales ou bactériennes. 

Aidez-nous à faire connaître leur message !

 Eux, ils ont quitté pendant plusieurs jours, leurs pays, leurs familles et leurs patients pour venir vous parler en France.
Parce qu’ils pensent que leur message peut sauver des vies !
Et vous ? Allez-vous faire quelque chose pour cette grande cause, potentiellement utile à de nombreux patients ? A des personnes atteintes de cancer, d’infection graves, de maladie cardiaque ?
Et si vous-même ou un proche était concerné demain ? Ne seriez-vous content :
>> d’avoir fait progresser la recherche ?
>> d’avoir aidé à diffuser un message vital ?
>> d’avoir permis à votre médecin d’utiliser ce traitement simple, sans effet secondaire grave et pourtant efficace dans de nombreux cas ?

Un moyen simple pour nous aider !

Le financement participatif est un moyen simple de faire avancer la cause. Il présente par ailleurs de nombreux avantages :
>> Vous pouvez donner ce que vous voulez.
>> Vous pouvez bénéficier d’un « produit » correspondant au montant de votre participation(Dossier spécial, Accès aux vidéos vitamine C du Congrès IPSN, accès à l’ensemble des vidéos du congrès IPSN…).
>> Pour la promesse d’achat de ce « produit » vous bénéficiez d’une réduction de 30% par rapport au prix final qui sera proposé. C’est un prix d’ami ou d’investisseur en quelque sorte. Car sans vous le projet ne pourrait pas exister. Votre « produit » que ce soit un dossier, ou des vidéos, ou les deux sera prêt début novembre (Nous visons le 1er novembre 2017). Vous le recevrez par mail pour les accès vidéos ou le dossier électronique ou par courrier pour les dossiers papiers ou les clés USB.
>> Vous agissez concrètement pour améliorer la santé des gens autour de vous et peut être de la vôtre un jour !

Plateforme kiss kiss bank bank

Nous avons choisi la plateforme professionnelle kiss kiss bank bank pour cette opération vitamine C.  C’est une plateforme réputée pour ses compétences techniques et son sérieux (financier, juridique etc.)

Objectif :  20 000 en 1 mois !

Le financement doit couvrir :
  • Les frais d’organisation de la venue en France des experts de la Vitamine C lors du Congrès International de Santé Naturelle. Cela comprend :
>> les billets d’avion,
>> les honoraires des experts,
>> les hôtels,
>> les repas pendant deux jours.
  • Les frais liés à la réalisation du dossier « Vitamine C »
  •  
  • Les frais liés à la réalisation et au montage des film Vitamine C.
Tout cela coûte plus que 20 000 € (Environ 50 000 € en tout)
Mais nous avons limité l’objectif du financement participatif pour deux raisons précises :
>> D’une part, parce que ces frais sont en partie couverts par les entrées du congrès (mais en partie seulement),
>> D’autre part parce que si nous n’atteignons pas cette somme, l’opération est annulée par la plateforme kiss kiss bank bank (qui dans ce cas, vous restitue vos investissements).
Il est donc plus prudent, pour vous comme pour nous, de limiter l’objectif financier de cette campagne afin que tout ce travail et votre générosité, ne soient pas un coup d’épée dans l’eau.

Participez ! Vous aurez la certitude :

>> d’avoir accès à un dossier de qualité sur la vitamine C construit à partir du travail de nos experts,
>> d’accéder à une information vivante, à jour et de qualité donnée par les plus grands experts mondiaux de la vitamine C, si vous choisissez les options avec vidéo,
>> de faire avancer la cause de la vitamine C dans le monde francophone et sans doute au-delà,
>> de défendre les intérêts des patients qui n’ont pas accès aujourd’hui à cette thérapie,
>> de faire connaître aux médecins de bonne volonté l’existence d’une thérapie qui pourrait faciliter grandement leur travail,
>> de faire avancer la recherche sur la vitamine C. Ce travail de communication aura nécessairement un retentissement sur la communauté scientifique. Gageons qu’il aurait également un effet positif sur les administrations de santé !
Devenez vous-mêmes des passeurs d’information !
Devenez des acteurs majeurs de la santé naturelle !
Faites une action qui changera (peut-être) le cours de l’histoire de la médecine !
Participez à notre grande opération vitamine C à haute dose !

Je participe !




mardi 26 septembre 2017

Ouragans sur la Santé !!!

Ces ouragans qui menacent notre santé

Chère amie, cher ami,

L’ouragan Irma qui s’est abattu début septembre sur les Antilles est d’une puissance jamais enregistrée sur l’Atlantique.

Mais ce monstre météorologique n’est pas qu’un record dans l’histoire climatique planétaire.

La plupart des spécialistes s’accordent à dire que ce cyclone hors normes est annonciateur d’autres phénomènes similaires : on s’attend à ce que les cyclones les plus violents soient encore plus intenses.

Des zones aujourd’hui épargnées pourraient être touchées à l’avenir.

C’est un premier avertissement : que ceux qui ont des yeux voient, que ceux qui ont des oreilles entendent…

Hélas, des ouragans d’un autre type se préparent.

Ils risquent de s’abattre sur notre santé à tous.

Quid de l’alimentation issue de l’agriculture chimique et de l’industrie alimentaire ? Et que dire des toxiques et des métaux lourds qui sont partout ? Et je ne vais pas lister ici tous les autres polluants…

Même la reproduction de l’espèce humaine est menacée

Sans être alarmiste, on constate une augmentation croissante des pathologies lourdes, y compris le cancer, et une baisse de l'immunité dans toutes les tranches d'âge de la population française

Le nombre de produits cancérigènes ingérés par voie respiratoire et alimentaire est impressionnant.

Nous assistons même à une dégénérescence globale de l’humanité.

La preuve la plus flagrante est la baisse du taux de reproduction chez les jeunes : leur sperme est de plus en plus pauvre et de plus en plus de jeunes hommes sont devenus stériles.

Cela prouve que la nature reprend ses droits et permet de moins en moins à des populations en perdition de se reproduire.

Nous allons assister à une « super sélection » naturelle.

Tout cela n’est pas un hasard…

Les maladies nourrissent « l’ogre » de la pharmaco-chimie

On peut considérer que la maladie est organisée dès la naissance car il faut que nous soyons malades le plus longtemps possible pour alimenter « l’ogre » de la pharmaco-chimie.

Il n’est pas question de rejeter la médecine officielle quand elle s’avère nécessaire et surtout efficace. Il s’agit là d’une médecine d’urgence, voire hospitalière.

Mais l’on devrait rarement en arriver là si la « médecine naturelle et de terrain » faisait l'objet d'un enseignement réel à la faculté de médecine et était appliquée à temps.

Qui établira le lien entre un vaccin et un cancer 20 ans plus tard ?

Et que penser des nombreuses vaccinations que les enfants reçoivent dès leurs premiers mois de vie ?

Rappelons qu’un nouveau-né ne dispose pas d’immunité. C’est la maman qui lui « prête » son immunité jusqu’à 8 mois. D’où la nécessité de la lactation maternelle.

Les vaccinations dès le plus jeune âge sont partiellement responsables de la dégradation du terrain dès lors qu’elles font chuter l'immunité.

Le principe vaccinal de base est de stimuler l’immunité en ajoutant des adjuvants susceptibles d’augmenter les réponses immunitaires, mais au détriment du patrimoine génétique.

C’est ce qui aboutit presque systématiquement à des maladies allergiques, auto-immunes et neurodégénératives.

Il faut être malhonnête ou inconscient pour ignorer que ces virus, que l'on mélange sans bien savoir ce qu'ils vont devenir — car rien ne mute aussi vite qu'un virus —, risquent d'avoir des effets secondaires détonants, et parfois à long terme.

Mais dans ce cas, qui établira le rapport entre le vaccin et un cancer advenu 10 ou 20 ans plus tard ?

Quant aux enfants qui reçoivent ces cocktails de virus, métaux lourds et autres « saletés », ils n'auront certainement pas le même espoir de longue vie que leurs grands-mères, peu ou pas vaccinées.

Ouvrons les yeux et regardons autour de nous !

Il est temps d’ouvrir les yeux : on n'a jamais vu autant de cancers, leucémies, diabète, asthme, allergies, obésité, puberté précoce chez les jeunes enfants.

Et voilà qu'ils manifestent à présent des scléroses en plaques, maladies jamais encore constatées à cet âge. Les vaccinations dès le plus jeune âge sont partiellement responsables de cette situation car elles font chuter l'immunité.

Enfin, la plupart des vaccins contiennent également des conservateurs à base de mercure, de stabilisateurs et des excipients, des produits toxiques potentiellement dangereux.

Comme souvent, nos grands-mères avaient raison ! Elles disaient que les petites maladies d'enfance renforcent l'immunité naturelle.

D’ailleurs on le voit : les adultes vaccinés dont l'immunité ne dure que quelques années contractent ces maladies à l'âge adulte où elles sont bien plus dangereuses.

C'est une course sans fin.
  • Quant au vaccin ROR contre la rougeole, de nombreux chercheurs estiment que c'est l'un des plus dangereux vaccins sur le marché. Il serait responsable d'autisme régressif, mais les pouvoirs pharmaceutiques s'appliquent à cacher le scandale avec la complicité des politiques et de certains médias.

  • Puisque le vaccin Hépatite B est issu du génie génétique, ne peut-on pas craindre que l'ADN soit touché ? On ajoute à la préparation les mêmes adjuvants, conservateurs, antibiotiques, etc. que pour les vaccins classiques. Mais aussi des protéines capables de cancériser d'autres cellules et surtout l'ADN provenant de cellules de culture, avec le risque de malignité que pourrait représenter à long terme un ADN contaminant hétérogène, en particulier s'il s'avère qu'il contient des séquences codantes ou régulatrices, potentiellement oncogènes.

  • Pour le vaccin GenHevac B, il s'agit de fragments du génome de deux virus, le SV 40. virus de singe, et le MMTV, virus de la tumeur mammaire de la souris. Mais les laboratoires préfèrent nous avertir qu'ils sont cultivés sur des cellules immortelles, c'est moins dégoûtant.

Alzheimer : la maladie de ceux qui prennent des médicaments

« Alzheimer : maladie iatrogène » : tel est le titre d’un article que j’ai publié sur mon site Association Biologique Internationale [1]. Ce que ça veut dire c’est que cette maladie neurodégénérative serait causée par les produits chimiques prescrits aux longs cours : statines (cholestérol), bisphophonates (ostéoporose), IPP (reflux gastro-intestinaux), alpha et bêta bloquants (hypertrophie de la prostate et problèmes cardio-vasculaires), et une litanie d’autres produits allopathiques.

Rappelons que les médicaments sont fabriqués à partir d'une banque de plus de 100 000 molécules de synthèse, sortes de « Lego » organiques fabriqués sans but initial particulier à partir de molécules chimiques mises à bout, tels les wagons d'un train.

Cette méthode aboutit à l'expérimentation animale, honteusement cruelle, onéreuse, et avérée non fiable vu les scandales médicaux récurrents qui éclatent régulièrement, d'autant plus que ces molécules artificielles n'existant pas dans la nature, ne sont pas reconnues par le vivant puisque l'organisme ne dispose d'aucun système pour les reconnaître et les traiter.

La santé est devenue un marché, et les médicaments des produits de consommation classique.

Antibiotiques : l’autre tempête sur notre corps

Les prescriptions d'antibiotiques abusives pendant des décennies seraient-elles responsables de la baisse de notre système immunitaire ?

Pourquoi recourir systématiquement aux antibiotiques - certes efficaces pour certains cas - mais causant des effets secondaires ? Pourquoi ne pas réserver les antibiotiques dans des cas infectieux urgents et les ménager lors d'épidémies (méningites, staphylococcies...) ?

Je préfère recourir aux huiles essentielles, notamment aux familles biochimiques représentées par les phénols et monoterpénols : les huiles essentielles sont virucides, bactéricides, fongicides et parasiticides. Par ailleurs, elles sont « eubiotiques » : elles restaurent le terrain et sont très peu résistantes.

Quand votre corps a des « bugs »

Notre corps fonctionne comme un ordinateur : lorsque les données qui lui sont présentées ne correspondent pas à son programme basique, il produit un « bug » qui crée une nouvelle maladie pour tenter de se débarrasser d'éléments non conformes.

Toute molécule étrangère prise au long cours devient agressive pour l’organisme. Elle franchit les barrières destinées à nous protéger des envahisseurs. Le premier filtre est l’intestin grêle : la muqueuse est devenue « poreuse » et laisse passer les débris alimentaires, les virus, les bactéries et tous les xénobiotiques.

Ces molécules étrangères peuvent aussi franchir la barrière hémato encéphalique (BHE) : cela peut déboucher sur :
  • La maladie de Charcot ;

  • la maladie d'Alzheimer;

  • la maladie de Parkinson [2].

Les médecines naturelles vont-elles nous sauver ?

L'avenir des médecines naturelles est loin d'être rose puisque ces méthodes sont dans le collimateur des pouvoirs publics. Ils souhaitent à tout prix unifier et planifier l'offre de soins.

Mais quand on regarde bien, il n'est pas si noir que cela : elles conservent la confiance du public, qui a, et aura, de plus en plus besoin de cet espace de liberté.

La démarche des médecines naturelles est indiscutablement une revalorisation de la consultation médicale. Et pas du tout sa dévalorisa­tion, comme se plaisent à l'affirmer certains universitaires véhéments, sceptiques mais mal informés ou de mauvaise foi.

L'OMS a d'ailleurs décidé de promouvoir leur utilisation plus large et plus accessible lorsqu'elle est justifiée sur le plan thérapeutique.

Les « méthodes non conventionnelles de soins » s'appuient sur la notion de « terrain » et visent à renforcer les réactions naturelles de défense :
  • Elles recourent volontiers au concept de rééquilibrage énergétique ;

  • Elles s'intéressent non seulement à l'organisme malade mais aussi, et surtout, à l'être qui souffre ;

  • Elles prônent une prise en compte globale physique mais également mentale, parfois spirituelle ;

  • Elles sont « douces » par le choix thérapeutique peu agressif qu'elles proposent et le rapport privilégié qu'elles entretiennent avec le malade.
Partout dans le monde, des milliers de gens atteints du sida, du cancer, d'hépatites, de mucoviscidose, de sclérose en plaques ont vu leur sort complètement changé avec les médecines naturelles, et particulièrement les huiles essentielles.

Les médecines alternatives proposent un autre rapport à la maladie et d'autres modes de soins. Et leur attrait réside aussi, semble-t-il, dans ce qu'elles sont riches de représentations et de croyances sur l’être humain, le sens de l'existence, la place de l'homme dans l'Univers.

Le strict cadre de la santé, de la maladie, de la médecine est, ici, largement dépassé.

Dès lors, entre la médecine scientifique qui voudrait retrouver une dimension plus humaine et les médecines différentes en quête, pour la plupart d’une reconnaissance officielle, une évolution et des réaménagements sont de plus en plus probables.

Pour terminer cette lettre, je voudrais partager avec vous ces quelques mots d’Arthur Schopenhauer.

 « Toute vérité passe à travers trois étapes :Elle est d’abord ridiculisée ;Elle est ensuite violemment contestée ;Finalement elle est acceptée comme évidente. »
Portez-vous bien et à très vite.

Dr Jean-Pierre Willem